Jounée 4 - +35 Hommes

Battue au parc municipal contre St Pierre du Mont (4-0)

En cette période de cueillette (maigre) de champignons, le gibier foisonne au parc municipal.

L’équipe de chasseurs +35 de l’AAT, avertis par le lieutenant de louveterie assermenté Aturin, lâchait les chiens pour éradiquer les nuisibles présents dans le parc municipal.

Les dernières battues furent très disparates, 2 réussites sur du gibier originaire de l’ESM et AMOU, une battue ponctuée d’un échec mais encourageante à Habas.

Pour cette battue du 13 octobre, de bons fusils, Alain Tournaire (15/1), Lolo Pilet (15/3), et l’ancien et inamovible Charly Charlesia (15/5). De l’expérience pour un gibier qui s’annonce retord.

 

Sur la parcelle à couvert, Charly localisait rapidement un faisan (15/5) fraichement lâché. Beretta en main, cartouche plomb de 6, Charly ne loupait pas le premier tir 6/0. Le volatile désailé repartait dans le maïs et lui donnait quelques sueurs froides : « où il est ??? ». De par son ancienneté, Charly retrouvait le Phasianidae tapis et apeuré. Au deuxième envol et d’un coup de plomb 4, il parachevait son œuvre avec 6/0-6/3 au final.

 

Laurent, en lisière du sous-bois, accompagné de son setter gordon qui porte le joli nom d’Armelita, logeait une mordorée, une bécasse (15/4). Cette dernière, un peu tendre, se faisait prendre d’une volée de plombs 8 au premier envol 6/1. Armelita au taquet, Laurent motivé, souhaitait rapidement finir le travail. Que nenni, cette mordorée changeait complétement de défense. Elle collait au filet de la réserve fédérale, évitait parfaitement le plomb, et reportait l’inéluctable par un 6/1 du plus bel aloi.

Sur cette deuxième action, Laurent avait fortement entamé son stock de cartouches. La gibecière toujours vide, après une petite pause, il renvoyait Armelita au travail. Cette dernière, toujours aussi généreuse dans le travail trouvait la mordorée, et Laurent concluait le travail. Une belle action de chasse, 6/1-1/6-6/1.

 

Alain, fort de ses réussites précédentes, lâchait sa meute de Bruno du Jura. Le pied fut pris rapidement, un sanglier male (15/3) expérimenté était rapidement identifié dans la lande. Peu de rosée, les chiens vont bon train, alors que par-dessus l’étang, les oies passent.

La menée est splendide, la Remington 280 tonne, une première balle touche le « cochon » 6/0.

La bête blessée, peu mobile est au ferme. A grand coup de patte droite, elle défend son pré carré violemment. Les chiens se méfient et Alain ne trouve pas l’ouverture. Il a pris 4 mètres, a reculé d’1, quand le sanglier se rapproche dangereusement 4/3. Les défenses acérées de l’animal sauvage frôlent la ligne affutée d’Alain. Le danger est grand. Alain est concentré au maximum, quand ses chiens bravent le danger pour déloger le bête du fond du roncier. A sa sortie, Alain ajuste l’impétrant d’une balle précise et fatale. 6/0-6/3, un tireur d’élite !

 

Nos chasseurs, heureux de cette première partie de chasse, veulent faire le doublé. Malheureusement, plus de gibier disponible, la battue est une réussite totale (4/0).

Comme chez Astérix, le banquet fût fastueux, pour fêter ce moment.

 

Signé

Ravaillac, garde assermenté de l’ACCA de l’AAT

Et Lionel, est toujours "on fire"

13/10/2019

EQUIPE 2 Hommes – INTERCLUBS + 35 ans - JOURNEE 4

STE COLOMBE 1 - AIRE 3

 

C'est un beau roman, c'est une belle histoire...

 

En ballade à Ste Colombe, les écrivains de l'équipe 2 se retrouvent pour une nouvelle page de joutes tennistiques. Et pas des moindres, enchaîner les titres à succès n'est pas donné à toutes les maisons d'édition. Le best-seller d'il y a 2 semaines a marqué les esprits, surtout ceux des amateurs de vins. En tant que scénariste, je décide donc de changer quelques personnages. Il faut de la nouveauté à chaque fois pour captiver les lecteurs et éviter les répétitions. La pièce du jour a donc été écrite à quatre mains par Thierry Lamarcade, Jérôme Guede, Nicolas Juste et Daniel Bernerie.

 

Nicolas : 30/4 vs 30/3

Une écriture recherchée avec un style toujours parfait, des rebondissements dans le deuxième chapitre, mais on reste sur notre faim : défaite 6/0 7/5. Son contradicteur du jour a convaincu le public avec ses engagements et n'a pas fait beaucoup de fautes de frappes. Le contexte trop rapide de la salle de sport en béton lisse n'a pas permis à notre auteur de grande renommée d'exprimer tout son talent. Malgré cela, Nico peut compter sur ses plus fervents fans qui attendent avec impatience la publication de son prochain essai.

 

Jérome : 30/4 vs 30/3

Comme une lettre à la poste ! Une plume remarquable digne des plus grands qui lui a permis de produire un magnifique récit sans suspens : victoire 6/0 6/3. Malgré quelques imprécisions dans la seconde partie, les lecteurs avaient deviné le dénouement. Ils pouvaient prendre plaisir à admirer toutes les figures de styles proposées par notre nouveau talent : longues tirades, anacoluthes de revers et surtout oxymores au filet ! Net, précis et sans bavure ! Jérôme si tu continues sur cette lancée tu risques de devoir quitter notre petite maison d'éditions. Nous ne pourrons pas garder un tel talent parmi nous et c’est ce qui inquiète notre rédaction.

 

Thierry : 30/1 vs 30/2

Toujours aussi engagé pour un roman de voyage captivant dès l'introduction. Dans un contexte de plus en plus torride à la fin de l’histoire (30°C sous le soleil de Chalosse), il était prudent pour Thierry de ne pas s’embarquer dans un road trip trop long. La fin de l’épopée dès le deuxième épisode était bienvenue. Victoire 6/1 6/4. Son correspondant avait la rime légère mais aurait peut-être pu créer un coup de théâtre s’il y avait eu un troisième acte. On ne sait jamais avec ces auteurs peu connus qui savent manier le suspens. Avec Thierry, pas de fioriture dans les dialogues. Et malgré quelques ratures on sait tous que Thierry écrit en gros caractère(s). Pas besoin de brouillon à cet artiste qui sait mêler l’amitié, l’intrigue et la découverte dans ses romans autobiographiques. On en redemande !

 

Jérôme-Daniel : 16-16 vs 13-13

Une grande première pour ces deux conteurs aux styles si différents. Alliés de circonstances dans ce vaudeville décisif, ils ont su captiver les lecteurs jusqu’à la dernière seconde. Successions de gags, de quiproquos et de moments dramatiques, nous ont tenus en haleine. Une tragi-comédie maîtrisée ! Victoire 6/1 6/2. Jérôme a su se mettre au service de son co-auteur du jour. Et Daniel, auteur reconnu dans le genre manga, a su montrer ses dispositions pour le thriller d'épouvante. Les scènes de violence sont à couper le souffle, l’intrigue est soutenue et le mystère est bien gardé. On frissonne jusqu’au bout et on apprécie surtout quand c’est les gentils qui gagnent à la fin.

 

 

L’accueil de Ste Colombe n’est pas une légende. Nos poètes ont pu encore en juger cette fois. Et je peux en témoigner pour avoir vu les mines réjouies de Nico et Jérôme, lorsque je les ai retrouvés l'après-midi, sur la place de Geaune où se tenait le salon du livre ce week-end.

 

Valentin, Editorialiste, Bernard, Directeur de la Rédaction et Renaud, Président des Editions de l'AAT sont fiers de vous et apprécient la publication de ce nouveau succès !

Bravo à tous et rendez-vous en novembre pour de nouvelles aventures !

 

Lionel

Envoyé spécial à Ste Colombe - Editions AAT – Copyright octobre 2019.

Service Abonnements : www.tennisaire.fr

Samedi 12 Octobre

VICTOIRE DE NOS JEUNES AU TOURNOI ORANGE DE

St PIERRE DU MONT

 

BRAVO à Pierre HILLON, Lucas DUROU et Valentin REBEILLE pour leur splendide victoire sur les terres montoises.

 

Le talent n'est rien sans travail, ils récoltent le fruit de leur travail avec Valentin, notre professeur.

UN COMMENTAIRE DE MATCH EXTRAORDINAIRE

29/09/2019

EQUIPE 2 Hommes – INTERCLUBS + 35 ans - JOURNEE 2

AIRE 4 – PEYREHORADE 0

 

Quand le bourret est tiré, il faut le boire !

 

Après la cuvée St Pierre du Mont, ratée de peu (au super tie-break du double) la semaine passée, nos vendangeurs avaient rdv à Aire pour cueillir les premières grappes de cette cuvée 2020.

 

Sécateurs en mains nous arpentons nos meilleurs parcelles sous le soleil matinal. Jérôme GUEDE 30/4 joue à classement égal. Il a choisi le clos n°3, bien abrité, mais toujours plus exposé au passage  du public. Patrick St Genez 30/1 a choisi la parcelle n°1, classée BIO, pour affronter un 30/3 d'un millésime hors d'âge. Je vendange à 30/2 et je choisis le clos n°2, parcelle la plus exposée au soleil.

 

Jérôme a forte affaire avec un cépage très charpenté. Apparemment il aurait été classé en cru supérieur par le passé. Les premiers arômes ne sont pas très subtils et c'est surtout la puissance des tanins qui domine. Jérôme est pris de vitesse en début de première fermentation, mais c'est sans compter sur ses talents d'assemblage. Il remonte la température et arrive à recoller. Pétillant, il parvient à décanter cette première manche 7/5. La seconde fermentation sera écourtée. Le cep peyrehoradais était finalement fragile est rompt l'échange à 1/0. Bravo Jérôme pour cette belle mise en chai !

 

Patrick fait preuve de concentration pour presser un millésime qui n'a rien d'un primeur. Mais pas de  pourriture cette année, les grappes sont jolies. Bouquet élégant et toujours fruité, nez subtil au service, on a toute l'assurance de l'AOC dans cette partie. La première manche est récoltée 6/2 sans aucun mauvais goût. Mais la pression monte dans le seconde cuvée. Notre vieux millésime présente quelques notes âpres et des saveurs acides. Patrick rate la malolactique et laisse filer la seconde manche 3/6. Mais Patrick maîtrise particulièrement la filière BIO de cette parcelle n°1. Il va prouver tous ses talents d'oenologue en rectifiant la recette et en raflant cette cuvée : 6/0 dans la troisième manche.

 

Très appliqué à la qualité de mes grappes, je profite des irrégularités du cru plutôt VDQS qui m'est proposé. Je n'ai pas vraiment besoin de presser fort. Il sulfate énormément en dehors des lignes. Pas besoin de passage en barrique pour ce millésime sans grand parfum, je remporte le premier lot 6/1.  Le soleil chauffe de plus en plus sur la parcelle n°2, parcelle classée qui nous a donné par le passé quelques uns de nos plus beaux crus lors des foires du printemps notamment. Aujourd'hui encore, j'ai la robe plutôt élégante, mais je sens que je vais avoir du mal à embouteiller. Le problème c'est toujours la conservation. Je mène 5/2, mais je sens le risque de goût de bouchon arriver. Pire même, c'est le coup de moût ! C'est dur, j'ai peur de devoir encore faire des vendanges tardives... Galvanisé par tout le groupe de vignerons de notre Coopérative et son Président, je retrouve un peu de bouquet final pour rentrer au chai à 6/4 dans la deuxième. Ouf, il était temps.

 

La cuvée en double fermentation sera abandonnée par les peyrehoradais qui ont eu peur de boire le calice jusqu'à la lie. Dommage Daniel n'a pas à sortir la machine à vendanger...

 

Après cette belle matinée de récolte, nous nous retrouvons tous à la cave pour déguster le bourret nouveau. Nous sommes heureux de cette nouvelle cuvée 2020 qui s'annonce sous les meilleures auspices ! A déguster avec amitié et sans modération !

 

Lionel

 

 

 

Notre partenaire PREMIUM RECRUTE

 

POUR CEUX

QUI ONT ENVIE OU BESOIN

 

CONTACTEZ RENAUD

AU CLUB

Les tarifs de la saison 2019-2020 sont dans l'onglet "TARIFS"

 

3 nouveautés marquantes pour cette saison :

 

BABY TENNIS DE 3 à 5 ANS

GROUPE ADOS COMPETITION

CRENEAU ENTRAINEMENT PHYSIQUE 

 

Vous retrouverez aussi les groupes MINI TENNIS, GALAXIE JEUNES, ADOS LOISIRS? ADULTES LOISIRS ET ADULTES COMPETITION

 

VALENTIN VOUS ATTEND, IL EST PRET...

Pour les vacances,

 

Le dernier sponsor arrivé dans le pool partenaires de notre club

 

 

16 Rue du 13 Juin, 40800 Aire-sur-l'Adour

SOURIEZ !!!!!! Vous êtes filmés

 

Depuis la visite de personnes "bien intentionnées" dans la nuit du 13 au 14 juillet, la mairie a installé des caméras de surveillance au club.

 

Donc, souriez quand vous passez devant !!!!!

Les résultats du week-end sont dans la page

"Commentaires des Rencontres" ou en suivant le logo ci dessous

 

N'oubliez vos achats chez nos partenaires

cliquez ci-dessous pour tous les voir

Nos Partenaires

Sur votre lieu de vacances, n'hésitez à partir avec le soleil de notre région.

Contactez un de nos plus anciens sponsors

Notre nouveau partenaire BALLES & RAQUETTES

depuis le début de saison

Demandez à Valentin pour tester les raquettes 2019 

de la marque TECNIFIBRE

Du débutant au joueur confirmé

Retrouvez tous les grands rendez-vous du club : compétitions, tournois, animations...